La conférence annuelle de 2024 sur la santé en Syrie en temps de conflit, organisée conjointement par Mehad, Conflict and Civisness Research Group at London School of Economics LSE, King College London, Syria Public Health Network, UOSSM, Syria Research Group at London of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) a réuni un large éventail d'acteurs humanitaires et universitaires pour explorer les défis et les progrès en matière de santé dans les régions syriennes en conflit. 

La tenue de cette conférence le 16 mai 2024 au King's College de Londres avait pour but de promouvoir des initiatives fondées sur des données probantes et de donner une tribune aux chercheurs locaux, dans le but principal de mettre en lumière les efforts concertés visant à améliorer la situation sanitaire dans les zones de conflit en Syrie.

Voici un résumé des principales sessions et présentations :

Session 1 : Systèmes de santé et gouvernance

- Dr Ibrahim Bou-Orm de Rebuild/QMU a abordé la résilience du système de santé dans le nord de la Syrie, en mettant en avant les principaux défis, notamment le transfert de tâches du personnel de santé, la coordination des besoins et le manque de financements.

- Mohamed Hamze de SAMS a présenté les liens entre le conflit armé et les consultations pédiatriques, mettant en évidence une augmentation de la malnutrition et des troubles liés à la santé mentale.

- Mr Mohamed Alaa Ahmado de Mehad a souligné l'importance de la sensibilisation et du suivi en matière d'hygiène dans le contrôle des infections dans les régions en conflit.

Session 2 : Systèmes de santé et gouvernance

- Ayla Alkharrat de Mentor Initiative et LES a discuté de l'aide humanitaire dans le contexte de prolongation du conflit en Syrie, mettant en lumière la politisation de l'aide et son impact sur l'accès aux soins de santé primaires.

- Dr Zedoun AlZoubi de R4HSSS- UOSSM International s'est concentré sur les réponses sanitaires aux catastrophes naturelles dans les zones de conflit, en soulignant l'importance de la participation civile locale.

- Dr Bushra Al Ameed de SAMS a examiné la perception des femmes atteintes de cancer du sein dans le nord-ouest de la Syrie, proposant des améliorations des soins oncologiques locaux et une communication non patriarcale.

Session 3 : Santé mentale et soutien psychosocial

- Dr Jabraeil Kanan de l'Université de Porto a analysé les troubles de stress post-traumatique (TSPT) chez les jeunes Syriens exposés au conflit, mettant en lumière l'importance du soutien psychosocial. 

- M. Muhammed Edib Mokresh de University of Health Sciences a souligné le besoin urgent de campagnes de sensibilisation ciblées sur la santé mentale en particulier auprès des femmes dans le nord-ouest de la Syrie. 

- Mme Diana Raves de l'Université Johns Hopkins a étudié les conséquences des attaques contre le système de santé en Syrie, soulignant leur impact dévastateur sur tous les aspects.

- Mme Thuravva Zreik de GCRF a examiné les dynamiques  dans les groupes de travail de coordination humanitaire, soulignant l'importance de donner une voix aux bénéficiaires pour répondre efficacement à leurs besoins.

Panel : En quoi la recherche en santé sur la Syrie est-elle pertinente pour d'autres contextes ?

Modérée par Dr Munzwr Alkhalil (LSE/EX IHD/UOSSM), cette discussion a impliqué des experts comme Dr Tammam Aloudat (MSF) et Mme Louise McGrath (THET), discutant de l'application des résultats de recherche syriens à d'autres contextes de conflit.



Cette conférence a permis de partager des découvertes cruciales et de renforcer les liens entre chercheurs et praticiens. Elle a souligné l'importance de la collaboration pour relever les défis de santé dans les zones de conflit, en mettant en avant la nécessité d'intégrer les perspectives locales. 

La participation de Mehad témoigne de notre engagement envers la recherche dans des contextes complexes comme celui de la Syrie en conflit, illustrant notre volonté de contribuer à améliorer la santé dans ces zones tout en collaborant avec d'autres acteurs humanitaires et universitaires.

JE SOUTIENS LES ACTIONS DE MEHAD EN SYRIE