Le Yémen traverse la "pire crise humanitaire au monde" selon l'ONU. Face à cette situation, et forte de son expérience de gestion des systèmes de santé en terrain de conflit, Mehad lance un programme d’intervention au Yémen.

Dix ans de guerre ont ravagé le Yémen, laissant 18 millions de personnes dans le besoin d’une aide humanitaire urgente. Les infrastructures de santé sont effondrées, les maladies se propagent rapidement et la malnutrition sévit. On note également que 16,4 millions de personnes manquent d'accès à des soins de santé adéquats, soulignant la gravité de la situation sanitaire.

©European Union/Peter Biro

Les besoins de santé prioritaires

Le système de santé yéménite est en ruines. Les hôpitaux manquent de médicaments, de personnel et d'équipement. Les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. En plus de ces défis, le pays est confronté à des épidémies graves. Par exemple, en novembre 2023, 3 000 cas de choléra ont été répertoriés, illustrant la gravité de la situation sanitaire. Il est urgent de renforcer les services de santé pour faire face à la malnutrition, aux maladies infectieuses, et aux blessures de guerre.

Notre programme d’intervention 

Forte de sa longue expérience en terrain de conflit, notre ONG a décidé d’intervenir au Yémen en centrant dans un premier temps son action sur l’hôpital de Lawder, situé dans le gouvernorat d’Abyan, au sud du pays. 

Dans cette zone, désertée par la quasi-totalité des ONG en raison de sa dangerosité, les besoins sont immensesPour cette intervention, notre force réside dans l'ADN de Mehad : travailler en partenariat étroit avec les acteurs locaux de santé et renforcer leurs capacités. 

L’hôpital de Lawder, accueillant environ 70 000 patients par an, offre des services vitaux pour lesquels Mehad assurera le soutien et la maintenance : 

-Soins médicaux : urgences, maternité, traumatologie, et chirurgie.

-Prévention et traitement : vaccination et diagnostics pour lutter contre les maladies et contrer les épidémies.

Afin de renforcer les capacités locales, Mehad initiera également, au sein de l’hôpital de Lawder, des formations spécialisées, telles par exemple que l’échographie d'urgence ou la chirurgie de guerre, pour améliorer les compétences des soignants. 

 

JE SOUTIENS L'ACTION DE MEHAD AU YÉMEN