Mehad s'engage activement dans un nouveau projet en Ukraine pour atténuer les effets dévastateurs du conflit en cours, qui a laissé de nombreuses personnes avec des séquelles graves, allant de traumatismes mineurs à des amputations. Les troubles psychologiques, tels que le trouble de stress post-traumatique, l'anxiété et la dépression, ont également augmenté parmi la population touchée. Forte de son expérience préalable en Ukraine grâce à son programme de formation (mené avec le soutien du ministère des Affaires Etrangères français), Mehad adapte son intervention actuelle en fonction des besoins locaux identifiés.

Face à ces défis, le système de santé ukrainien, bien que résilient, fait face à des difficultés majeures, en particulier en matière de soins aux patients blessés de guerre. Un manque critique de physiothérapeutes est notable, avec seulement 0,68 physiothérapeute pour 10 000 habitants en Ukraine, par rapport, par exemple, à 24/10 000 en Allemagne.

Transition de coordination : Mehad prend le relais du projet MSF

 

Pour répondre à ces besoins, Mehad a pris en charge un projet de réhabilitation dans les régions de Vinnytsia et de Kiev, en Ukraine, succédant à l'initiative coordonnée initialement par Médecins Sans Frontières (MSF). La transition a eu lieu au début du mois de décembre.

Le projet adopte une approche interdisciplinaire en faisant collaborer des physiothérapeutes, des psychologues et des travailleurs sociaux. Une équipe dédiée, composée d'un coordonnateur de projet, d'un administrateur, d'un logisticien, d'un responsable de physiothérapie, de superviseurs de physiothérapie, de psychologues, de travailleurs sociaux assure la gestion quotidienne des activités.

Deux établissements de santé sont impliqués dans le projet, avec une capacité de prise en charge de 55 patients par jour.

Objectifs et approche du projet : reconstruction physique et psychologique

 

Les objectifs clés du projet incluent la récupération physique des blessés, l'amélioration de leur qualité de vie, le soutien psychologique face aux traumatismes, et le soutien social pour renforcer l'estime de soi. Dans un contexte où le système de santé ukrainien fait face à des besoins à long terme, Mehad apporte son expertise dans la prise en charge des patients blessés et contribuer à leur rétablissement complet.

Ce projet de réadaptation représente un pas concret vers la reconstruction physique et psychologique des individus touchés par le conflit en Ukraine.

 

UN DON SAUVE DES VIES